Qu'est ce que l'hyperkératose plantaire et comment la traiter

Qu'est ce que l'hyperkératose plantaire et comment la traiter

Tout le monde sait que la peau est un organe très fragile qui peut laisser apparaitre de nombreuses maladies ou affection. L’hyperkératose plantaire fait effectivement partie des problèmes d’affections qui peuvent toucher la peau de vos pieds. Les sportifs sont les plus susceptibles de se faire toucher par ce problème de peau. Vous aurez plus de précisions sur ce phénomène dans les lignes suivantes.

C’est quoi l’hyperkératose plantaire exactement  ?

Si l’hyperkératose peut toucher les mains, elle se produit le plus au niveau des pieds. Cette affection est facile à reconnaitre grâce à un important apaisement anormal de la couche cornée de l’épiderme. Cette altération de la peau est alors causée par l’accumulation excessive de cellules épithéliales ou kératinocytes.

La formation de ces dernières se fait au niveau de la couche basale de l’épiderme avec un cycle de 40 jours pour chaque cas apparent. Ce phénomène est aussi connu sous l’appellation de desquamation. Les kératinocytes sont généralement recouvertes de kératine et ne possèdent aucun noyau.

L’hyperkératose peut aussi se manifester sous d’autres formes à commencer par l’apparition de fissures au niveau de la peau. À cela s’ajoute une perte de sensibilité sur la zone des pieds touchés par l’affection. La peau peut aussi changer complètement de couleur ou se sécher directement.

Prenez note du fait que l’élimination des kératinocytes ne peut pas suivre la création au cas où vos pieds présentent des inflammations cutanées.

Quelles sont les principales causes de l’hyperkératose  ?

Les causes de l’hyperkératose sont nombreuses et aucune d’entre elles ne doit être prise à la légère. On peut évoquer en premier lieu l’eczéma ainsi que le psoriasis qui peut favoriser l’épaississement de la peau. Il y a aussi les frottements répétés tout comme les fortes pressions sur vos pieds. Ce genre de situation est le plus susceptible de causer l’hyperkératose plantaire.

Une autre cause à ne pas ignorer concerne le déséquilibre cellulaire dermique. Il faut savoir que les cellules peuvent avoir un cycle de vie de 40 jours. Cela implique qu’elles finissent par s’éteindre au fil du temps. En outre, l’organisme doit se débarrasser de ces cellules mortes avant l’apparition des nouvelles. Si ce n’est pas le cas, les cellules mortes et celles encore vivantes se mélangeront entre eux et finissent par favoriser l’hyperkératose.

Mis à part cela, le vieillissement de la peau peut aussi causer une hyperkératose plantaire. Il faut savoir que les cellules ne fonctionnent pas correctement au fur et à mesure que l’on prend de l’âge. Cela ira même jusqu’à amoindrir la peau et ainsi favoriser l’apparition de l’hyperkératose plantaire. Les faux mouvements de la plante des pieds peuvent aussi provoquer ce type de maladie. Cela implique que vous devez faire attention quand vous marchez surtout si vous êtes une personne fragile ou avec un âge avancé.

Comment se manifeste l’hyperkératose plantaire  ?

Pour aller plus loin dans les symptômes de l’hyperkératose plantaire, sachez que vous pourriez être victimes de l’un des cas suivants. On peut citer en premiers lieux l’apparition de callosités et de durillons qui se produisent quand la pression sur la zone à traiter est trop forte. La peau s’épaissit rapidement dans ce genre de situation. À noter que ces symptômes se manifestent le plus au niveau de la plante des pieds.

L’apparition de verrues au niveau des pieds peut aussi être le signe d’une hyperkératose plantaire. Celles-ci se manifestent principalement après une infection virale surtout le virus du papillome (HPV). L’eczéma peut aussi être considéré comme étant un symptôme de l’hyperkératose plantaire. Non contagieux, le phénomène entraine de sérieuses démangeaisons au niveau des pieds tout en provoquant des taches rouges sur chaque partie souffrante. Des furoncles enflammés ainsi que des plaques humides peuvent aussi se manifester.

En dernier lieu, on peut évoquer le lichen plan ainsi que l’ichtyose. Le premier est souvent causé par la dégradation de la défense immunitaire pouvant aller jusqu’à toucher les kératinocytes. Quant à l’ichtyose, elle se présente par un dysfonctionnement dermique, mais aussi génétique.

Quel traitement suivre pour faire face efficacement à ce type de problème ?

La première chose lorsque vous commencez à ressentir les effets d’une hyperkératose plantaire est de voir rapidement un podologue ou un dermatologue. Un professionnel dans son métier trouvera dans un bref délai les causes du problème ainsi que les traitements y afférents. Notez que plus, vous attendez pour voir un spécialiste, plus la situation peut s’aggraver. Dans tous les cas, il faut faire attention à ne pas enlever tout seul la partie de la peau toucher par le problème.

Un autre traitement que vous ne devez pas non plus négliger est le port de semelles orthopédiques. En effet, ce type de semelle peut soulager efficacement les douleurs provoquées par l’hyperkératose plantaire. Par ailleurs, vous devez savoir que ces accessoires protégeront et soulageront toutes les parties de vos pieds. Cela vous garantira certainement un bon niveau de confort chaque fois que vous portez vos semelles. Ces éléments sont généralement réalisés avec des matériaux de qualité supérieure afin d’assurer leur performance à chaque port. Vous ne souffrirez plus des effets de l’hyperkératose en optant pour des semelles orthopédiques.

Une fois guéri, votre médecin vous conseillera surement d’éviter à tout prix les frottements ainsi que les fortes pressions sur vous pillent. N’oubliez pas que ce type de maladie peut récidiver si on ne fait pas attention.

Les bons gestes à adopter pour éviter l’hyperkératose

Voici quelques précautions que vous devez prendre en compte pour prévenir l’hyperkératose plantaire même si vous devez marcher longtemps tous les jours. Il faut à tout prix éviter de porter des chaussures fermées sans chaussettes. En effet, vous provoquerez beaucoup de frottement en faisant cela. Les chaussures avec des bouts pointus sont aussi à proscrire tout comme les talons trop hauts. Il ne faut pas non plus marcher avec les pieds nus quand vous sortez de la maison.

D’un autre côté, il est plus judicieux de mettre des chaussures confortables, peu importe l’occasion. Des semelles en crèmes sont plus avantageuses avec tous les types de chaussures. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier de vous hydrater les pieds avant d’enfiler les chaussures. Vous pourriez même appliquer des crèmes si la situation l’exige.