Comment soigner une aponévrosite plantaire

Comment soigner une aponévrosite plantaire

Généralement causé par un traumatisme de l’aponévrose plantaire. L’aponévrosite plantaire est une douleur pouvant être gênante ou insupportable qui part depuis le bas des pieds. La douleur peut partir du talon jusqu’à la base des orteils si vous n’agissez pas rapidement dès l’apparition des premiers signes. Il faut admettre que ce type de pathogène peut se soigner facilement. Vous en saurez plus sur l’aponévrosite plantaire en suivant ce guide.

C’est quoi l’aponévrosite plantaire ?

Aussi connue sous le nom de fasciite plantaire, l’aponévrosite est une inflammation du fascia qui unit les orteils avec le talon. Vous pourriez ressentir une crampe douloureuse sous la voûte plantaire. Mais, cela peut aussi se manifester sur le talon selon votre corps. Vous devez savoir que l’aponévrosite plantaire est plus forte dans la matinée que pendant la nuit.

Ce type de blessure atteint beaucoup de sportifs surtout les coureurs. Mais, cela ne veut pas dire qu’elle ne peut pas toucher tout le monde. Dans tous les cas, les individus les plus touchés ont une voûte plantaire fortement cambrée ou peu marquée. Cela peut accentuer les pressions ainsi que les étirements subis par le fascia. Concernant les coureurs en particulier, ils peuvent prendre beaucoup de risques s’ils forcent leurs exercices. D’ailleurs, ceux qui ont des pieds trop pronateurs ou trop supinateurs sont les plus susceptibles de manifester une aponévrosite plantaire.

Les types d’aponévrosite plantaire pouvant se produire sur les pieds

L’aponévrosite plantaire peut se présenter sous plusieurs formes. Plus précisément, elle peut se manifester dans la partie arrière de l’aponévrose plantaire. Ce qui fait que les douleurs se porteront plus sous l’os du talon. Il y a aussi l’aponévrosite causée par l’atteinte du corps de l’aponévrose elle-même. Dans ce genre de situation, la douleur est localisée directement sous le pied. Le dernier cas concerne la rupture de l’aponévrose plantaire proprement dite. Cela peut être causé par des coups violents subis par le patient pendant une activité sportive.

Quelles peut être la cause de l’aponévrosite plantaire ?

Divers cas peuvent être évoqués quand on parle de causes d’une aponévrosite plantaire. Pour commencer, on peut se focaliser sur la raideur de la voûte plantaire ou du mollet, mais aussi du tendon d’Achille. En outre, une simple faiblesse au niveau des muscles de la voûte plantaire peut causer la pathologie.

Notez que le fait de forcer l’aponévrose plantaire pendant les activités sportives peut aussi favoriser l’apparition des douleurs. Cela peut être de longues marches ou des courses à répétition. Sinon, les personnes obèses ou victimes de surpoids sont susceptibles de présenter une aponévrosite plantaire au fil du temps

Vous devriez aussi faire attention si vous présentez un terrain inflammatoire chronique. On peut par exemple évoquer une allergie ou le diabète. En dernier lieu, on peut parler de la qualité de vos chaussures ou de vos semelles. En effet, ces deux accessoires peuvent favoriser l’apparition d’une aponévrosite plantaire.

Qu’en est-il des symptômes de la pathogène ?

Les symptômes de l’aponévrosite plantaire peuvent être nombreux. De ce fait, vous devez être attentif à toutes les douleurs que vous pourriez ressentir au niveau de votre talon ou de la voûte plantaire. À noter que les douleurs se manifestent le plus au réveil le matin ou pendant l’hiver, mais aussi après un long repos.

Mis à part cela, vous pourriez ressentir une sensation de brûlure régulière au niveau du talon. Ce dernier peut aussi se gonfler à tout moment. Par ailleurs, la douleur peut s’intensifier au fur et à mesure que l’on se déplace à pied ou quand on reste debout pendant un long moment. Notez que même les montées des escaliers peuvent être douloureuses comme les courses à pied.

Les derniers symptômes sont la sensibilité du talon au toucher ainsi que la sensation de la douleur chaque fois que vous ramenez vos orteils ou votre pied vers vous.

Comment traiter une aponévrosite plantaire ?

Vous pouvez avoir la certitude que l’aponévrosite plantaire est très facile à traiter, peu importe le degré de la douleur. Mais avant tout, sachez qu’un traitement peut aller de quelques jours à plusieurs semaines selon l’état de votre pied. Pour commencer, il est recommandé de réduire les activités qui peuvent solliciter les talons. On peut toujours faire du sport, mais sous d’autres formes comme la natation ou le vélo.

Un étirement ou un massage de la voûte plantaire avec de l’huile essentielle est une bonne option tout comme l’application de glace au même endroit. Cela peut aussi se faire sous le talon. L’assouplissement de la voûte permet de traiter efficacement une aponévrosite plantaire. Pour cela, il suffit de faire rouler une balle de tennis sous le pied. Il faudra aussi revoir votre alimentation pour éviter les inflammations ainsi que les prises de poids.

Porter des semelles orthopédiques pour faire face à l’aponévrosite plantaire

Comme vous pouvez vous y attendre, les semelles orthopédiques sont idéales pour réduire la douleur ainsi que l’inconfort qu’une aponévrosite plantaire peut causer. Cela se traduit par le fait que ces accessoires sont susceptibles de réduire le stress qui peut impacter vos talons. On notera aussi l’atténuation du fascia plantaire même si vous devez marcher ou courir longtemps.

Par ailleurs, il vous est recommandé de demander l’avis d’un podologue avant d’acheter des semelles orthopédiques. Le spécialiste saura vous conseiller sur les modèles parfaits pour vos pieds. Il pourrait même vous indiquer des modèles précis pour favoriser l’apaisement de vos douleurs.

Prévenir la réapparition de l’aponévrosite plantaire

Vous devriez toujours faire attention à l’avenir même si vous avez déjà vaincu l’aponévrosite plantaire. En effet, elle peut réapparaitre soudainement au cas où vous négligez certaines choses. Pour éviter le moindre problème, il est plus sage de se tourner à nouveau vers un spécialiste. Il saura surement vous donner les bons conseils pour maintenir vos pieds en bon état.

En outre, vous pourriez toujours faire quelques étirements légers tous les jours. Le plus important est le matin au réveil. Pour cela, il est tout à fait possible d’étirer les pieds même en restant au lit. Assurez-vous seulement de décrire des cercles avec vos chevilles pour faciliter les choses.